Vallis in Aqua (blason)

où en latin «la Vallée dans l'Eau »  dénomination  plus romantique de notre village

où « Petite Fille de l'Eau » comme se plaît à l'appeler Inez Croenne (guide conférencière)

Ce blason fut imaginé en 1381 par Guillaume de Vallan (1330 - 1400) pour rappeler son village natal, les ruisseaux et les eaux qui coulent dans sa vallée.

  • Le bleu du blason représente l'eau si abondante à Vallan
  • Le chevron d'argent désigne le village
  • Les 2 cercles rouges, le vin blason SI

L'exemple des grandes villes, qui, depuis des temps immémoriaux, possèdent des     armoiries, souvent empruntées tout simplement à leurs anciens seigneurs, comme   Auxerre, qui arbore celles de ces illustres comtes du Moyen Age, chaque commune aime à avoir un emblème particulier et un blason.

On peut toujours en fabriquer un, comme Escamps et Villefargeau, à condition de respecter les lois de la science des armoiries et de tenir compte des données précises de l'histoire.

La commune de VALLAN n'a pas besoin de se fabriquer un blason : elle en possède un, très vénérable dans sa simplicité et qui lui vient de son illustre enfant, Guillaume de VALLAN, qui l'imagina en 1381 pour rappeler son village natal.

Ce blason s'énonce en héraldique : « D'azur au chevron d'argent chargé de deux

tourteaux de gueules et accompagné en chef d'une étoile d'or et en point d'un

croissant aussi d'or ». Avec cette devise : « Vallis in aqua - La vallée dans l'eau »

Autrement dit, ce blason est bleu avec une étoile d'or en haut et un croissant aussi d'or en pointe. Au milieu, comme un grand A d'argent, qui s'appelle un chevron, marqué de deux ronds rouges. Cet ensemble un peu mystérieux trouve son explication et son sens dans la devise qui doit en principe accompagner l'écusson d'une ville, d'une famille ou d'un personnage : Vallis in aqua en latin, la vallée dans l'eau.

Le bleu du blason peut représenter le ciel avec une étoile et un croissant de lune, mais aussi l'eau, si abondante à Vallan en temps normal. Le chevron d'argent, qui est la pièce la plus noble des armoiries, désigne le village lui-même et sa richesse passée : le vin, évoqué par les deux cercles rouges.

Voilà comment Guillaume de Vallan, obligé de se fabriquer des armoiries en 1381,

choisit de représenter son village, plutôt que de prendre les emblèmes religieux de son nouvel état. Il ne prit pas non plus une devise dans une parole de la bible, selon la coutume, mais se contenta d'évoquer une situation naturelle de son pays natal : une vallée dans l'eau.

C'est ce blason que la commune de VALLAN peut légitimement arborer, puisqu'il    évoque sa physionomie et son histoire.